Italiano Farmacia on line: comprare cialis senza ricetta, acquistare viagra internet.

Microsoft word - 43 electrique rc

ÉLECTRIQUE RC.1
43. ÉLECTRIQUE RC
Sont admises à participer, les voitures : El es sont réparties en quatre groupes de deux catégories : Les voitures sont des tout-terrain à l’échel e 1/8ème, sans boite de vitesse ni liaison possible entre roues avant et arrière pour les 4x2. La carrosserie doit être fixée solidement au châssis. Tous types de carrosseries sont au- Le pare-chocs avant est obligatoire. Il ne doit pas comporter d’arêtes vives ou coupantes ni dépasser en largeur les roues avant. Poids : mesuré avec accu, sans transpondeur, il ne doit pas être inférieur à 3kg pour les Seul un moteur électrique de type « Brushless » avec ou sans capteur est autorisé. Le contrôleur doit supporter la tension nominale de l’accu et appairer au courant maxi- L’accu est du type « LiPo », « NIMH » ou « LiFer » (A123). La tension nominale de l’accu utilisé sera au maximum de 29,7V. 5000 mAh pour une tension inférieure ou égale à 16,5V. - 4100 mAh pour une tension inférieure ou égale à 19,8V. - 3300 mAh pour une tension inférieure ou égale à 23,1V. - 2800 mAh pour une tension inférieure ou égale à 26,4V. - 2500 mAh pour une tension inférieure ou égale à 29,7V. La dimension de l’accu doit être adaptée à la voiture sans modification de la carrosserie. L’accu doit être fixé solidement afin de ne pas pouvoir se détacher de son support en cas Décembre 2009
ÉLECTRIQUE RC.2

Les moteurs sont dits "économiques" (non réglables, sans roulements, sans tête
décalée, de type Mabuchi 540) La voiture est un modèle plastique d’origine (pas de châssis ou d’accessoires en carbone). L’alimentation est de 7,2V (NiCad ou NiMh). Les voitures autorisées sont les modèles MiniZ de la marque Kyosho (la MR01, la MR02, la MR015 et la MA10) et les modèles Micro HP de la marque Tamiya. Les modèles équi- valents d’autres marques peuvent être acceptés. Le châssis, le moteur, la carrosserie, les pneus, la radio, le variateur doivent être con- Peuvent être remplacés par des éléments d’autres marques: les conducteurs, les inter- rupteurs, les potentiomètres de direction, les parties secondaires du châssis : le pod ar- rière, les éléments de suspension, les organes de transmission et de direction, les clips. La propulsion est assurée par 4 accus NiCad ou NiMh de 10x44,5mm. Tous les moteurs électriques à charbons ou brushless sont autorisés, qu'ils soient économiques ou de compétition.
Les châssis et pièces « compétition » sont autorisés. L’alimentation est de 7,4V maximum (NiCad, NiMh ou LiPo). Utilisation d’accus Lipo
ATTENTION : Les accus LiPo doivent être dans un support de
protection en capacité d’absorber les contraintes lors d’un choc.
La charge ne devra pas dépasser la valeur autorisée par le constructeur de l’accu. Pour les LiPo: L’accu doit être chargé dans un sac de protection (lipo safe) ou tout autre L’accu doit être chargé et balancé en même temps, en utilisant un chargeur adapté au Pour les catégories 1/8ème, il est tracé à l’extérieur. Il est tracé, de préférence, à l'intérieur (gymnase, hal e, préau…) pour les autres catégories. Il doit avoir un développement suffisant (200m minimum pour les 1/8ème, 80 à 200 m pour les catégories 1/10ème, 40 à 100m pour les catégories « Micro »). Le balisage doit être le plus souple et le mieux fixé possible ou avoir une configuration tel e que les voitures ne risquent pas de s'y abîmer (éviter les planches aux endroits critiques). Le revêtement ne doit pas détériorer les voitures (cail oux, trous). Le public devra être protégé des éventuel es sorties de piste (tapis ou planches établissant une barrière continue d’au moins 30cm de hauteur). Le podium doit être assez grand pour y accueil ir les pilotes (à l'exclusion de toute autre Largeur de la piste : 3m minimum pour les catégories 1/8ème, 2m au minimum pour les catégories « Piste » et « Tout-terrain » et 1m pour les catégories « Micro ». Pour les catégories « Tout-terrain » en intérieur, le circuit sera en outre "agrémenté" d'obstacles divers : tremplins, bosses, double bosses, tôle ondulée…) : Novembre 2010
ÉLECTRIQUE RC.3
Les épreuves se déroulent par poules, la composition de cel es-ci étant étudiée de façon à éviter au maximum les problèmes d'interférences et, si possible, la "lutte" entre concurrents d'un même département. Selon le nombre de concurrents, les poules peuvent être constituées de voitures du même groupe (par exemple, les « Tout terrain » 4x2 courent avec les « Tout terrain » 4x4) mais pas de groupes différents (Les « 1/8ème »ne courent pas avec les « Tout terrain », les « Piste » ou les 43.3.2 – Déroulement d'une course par poules : Si le comptage des tours est fait par transpondeurs, les voitures devront passer sous la cel- lule de comptage pour vérifier le bon fonctionnement des transpondeurs. Toute réclamation concernant le classement et émanant d’un pilote qui n’aurait pas satisfait à cette procédure préalable ne sera pas recevable. Aucun changement de pack d’accu ou de voiture n’est autorisé pendant la manche en cours. Le port visible de la licence UFOLEP est obligatoire. Sur la ligne de départ, UN SEUL mécanicien est autorisé par voiture.
Le directeur de course doit vérifier sur la ligne de départ que les numéros attribués avant les épreuves sont tous visibles et différents et que les voitures respectent les caractéristiques de leur catégorie. Il signale toute anomalie mais n'est pas tenu d'attendre sa correction pour donner le Les départs des manches de qualification peuvent se faire - selon le logiciel de comptage utilisé - décalés en distance ou en temps ou lancé: Décalés en distance : en quinconce, le premier à la corde, et avec un écart de 3 m entre deux voitures qui se suivent sur la même ligne. Pour la première manche, la place sera attribuée en fonction du numéro de dossard du concurrent ; pour toutes les manches qui suivront, la place sera attribuée au regard du résultat de la manche précédente (sans Décalés en temps : des « tops départ» sont donnés toutes les 1 à 3 secondes, chaque voiture ne pouvant partir qu’après le « top » qui lui est donné et son passage sur la ligne de départ mettant en marche son chronomètre (systèmes de comptage par puces). L’ordre des départs est établi de la même manière que pour le départ décalé en distance. Lancés: Les voitures engagées roulent sur la piste, le décompte du départ est annoncé à partir des 2 min restantes. La voiture qui lancera le chronomètre, sera la 1ère à passer la ligne de départ après la fin du décompte, attention à ne pas passer avant la fin de celui Les pilotes gardent le même numéro tout au long des qualifications. Un minimum de 3mn, sans excéder 10mn, doit exister entre la fin d'une série et le départ de Causes de retard dans les départs : Les retards dans les départs ne sont acceptés que pour • problème de micro-ordinateur • problème de fréquences radio (interférences) Les départs des manches de finales sont font décalés en distance (voir plus haut) en fonction du classement à l’issue des qualifications. Les pilotes gardent le même numéro tout au long des finales. Novembre 2010
ÉLECTRIQUE RC.4

El es ont lieu au premier passage de la ligne après le temps réglementaire de course. Groupe 1/8ème : 8mn pour les qualifications et 12mn pour les finales. Groupes 1/10ème et Micro : 5mn (qualifications et finales) Les voitures qui ne sont pas en course au moment de l'arrivée sont quand même classées : el es seront créditées du nombre de tours complets effectués et d'un temps équivalent à la durée Une minute sera accordée pour terminer le tour en cours. El es débutent à l’heure définie par l’organisateur et se courent par catégories. Les qualifications comporteront plusieurs séries. Il y aura dans chaque série le même
nombre de pilotes + ou – un
Le nombre de manches sera de 3 au minimum et 6 au maximum, les trois meil eures manches étant retenues (les deux meil eures si seulement trois manches ont été courues). Il doit y avoir un minimum de quatre voitures sur la piste de départ, avec un maximum de Un temps minimum de 20 mn doit être respecté entre deux manches (qualification et/ou Le classement est établi selon le nombre de tours des trois (ou deux) meil eures manches de chaque pilote. Les ex-æquo sont départagés par le temps du dernier tour. El es sont, en principe, au nombre de deux (finale A et finale B). El es se courent en deux manches chacune, par catégorie. Les concurrents qualifiés pour une finale le sont de la manière suivante : Au total des trois (ou deux) meil eures manches de qualification. Le nombre de pilotes par série sera défini par le nombre d’engagés. Il sera de 5 au minimum (10 engagés ou moins) et 10 au maximum (20 engagés ou plus) de manière équilibrée. S’il y a moins de 10 engagés, il peut n’y avoir qu’une finale. Les numéros seront attribués selon le classement à l’issue des qualifications et ne seront pas modifiés (à l’exception des repêchés). Les premiers des manches de qualification ont accès direct à la finale A. Les suivants ont accès à la finale B et le vainqueur est repêché et participe à la finale A. Une finale C peut être courue (le vainqueur participant à la finale B) si le nombre de pilotes le justifie et si le temps de compétition le permet. 43.3.2.7 – NUMÉROTATION DES VOITURES : L'organisateur fournit à chaque concurrent un numéro, si possible noir sur fond blanc, adhérant parfaitement. Le N° de dossard attribué ne pourra être changé que pour les finales. La lisibilité des numéros est contrôlée par le directeur de course sur la ligne de départ. Si l’organisateur n’est pas en mesure de fournir les numéros, il doit en informer les pilotes à l’inscription afin que ces derniers se munissent d’un jeu de numéros. Novembre 2010
ÉLECTRIQUE RC.5
Le rôle de ramasseurs est tenu par les pilotes de la manière suivante : chaque pilote aura une manche pour ranger son matériel et sera ramasseur pour la suivante (les pilotes de la manche 1 seront ramasseurs de la manche 3, ceux de la manche 2 le seront pour la manche 4 etc.). Autour du circuit se trouveront dix postes numérotés de 1 à 10. Chaque ramasseur occupera la place portant le numéro qu'il avait lors de la manche. Pour la première manche du concours, ce sont les pilotes de l’avant-dernière manche de qualification qui assureront ce rôle et pour la deuxième, ceux de la dernière manche. Dans le cas où une personne est dans l'impossibilité de tenir sa place de ramasseur, elle peut se faire remplacer par une autre personne de son département (de même catégorie d'âge, voire plus âgée), en sachant toutefois que c'est celui qui devait normalement tenir ce rôle qui aura la sanction le cas échéant. Les pénalités sont appliquées par le directeur de course, pour réparation sur la piste (autorisée uniquement hors piste). non franchissement d'un obstacle en tout terrain. non respect du règlement ou des décisions du directeur de course. les voitures doivent franchir la ligne d'arrivée seules, non poussées. les pilotes sur le podium se doivent de rester discrets et, particulièrement d'éviter de proférer des jurons (et à fortiori des insultes !). les ramasseurs doivent être seuls à leur poste, non accompagnés d'une personne qui non respect des conditions d’utilisation des accus. Pénétrer sur la piste sans y avoir été autorisé par le directeur de course. 1 : Avertissement au micro 2 : En cas de non prise en compte de l'avertissement, 10 s de pénalité sur la course que le concurrent en cause vient ou est en train d'effectuer 3 : Un tour de pénalité 4 : Disqualification d'une course 5 : Disqualification définitive Le classement est établi par catégories d’âge et de voiture (1/8ème 4x2 jeunes, 1/8ème 4x2 adultes, 1/8èmè 4x4 jeunes, 1/8ème 4x4 adultes, TT4x2 jeunes, TT4x2 adultes, DTM jeunes, …) si il y a au moins 4 inscrits ayant couru au moins une manche. Dans le cas contraire, il y a seulement un classement par catégorie (TT4x2, TT4x4, DTM,…) voire par groupe (TT, Piste, Micro). Le classement définitif sera établi en fonction du total des deux manches de finale. Le deuxième de la finale B, quel que soit son résultat, est classé après le dernier de la finale A. De même, le deuxième de la finale C, quel que soit son résultat, est classé après le dernier de la Si les conditions climatiques (ou un incident ayant retardé l’épreuve) ne permettent pas de courir une ou les deux finales, le classement final se fera sur le résultat des qualifications. La décision de ne pas courir les finales en cas de pluie se fera sur décision du jury de l’épreuve après consultation des pilotes. Novembre 2010
ÉLECTRIQUE RC.6

Le groupe 1/8ème donne lieu à un CHALLENGE organisé sur la saison sportive. Chaque course du CHALLENGE offrira aux pilotes des points selon la place réalisée. Le nombre de points attribué à chaque pilote est égal à sa place multipliée par 10. Le premier obtient 10 points, le deuxième 20 points, le troisième 30 points et ainsi de suite Les points de chaque course sont additionnés tout au long de la saison. Au classement général, celui qui aura le moins de points en fin de saison, gagne le Un pilote « X » réalise la 1ère place de la 1ère manche, il obtient donc 10 points. Il réalise lors de la 2ème manche la 13ème place, il obtient donc 130 points. A l’issue de ces 2 manches il obtiendra un Un pilote « Y » réalise la 4ème place de la 1ère manche, il obtient donc 40 points. Il réalise lors de la seconde manche la 5ème place, il obtient donc 50 points. A l’issue de ces 2 manches il obtiendra un total de 90 points et sera devant le pilote X au classement général. Une super-finale peut être organisée, regroupant les 5 premiers de chaque finale. Cette
manche ne compte pas pour le classement général de la course.
Le départ de la super-finale se fera dans l’ordre inverse. (Ex : Le 1er de la finale « A » part
en 10ème position ; le 2ème de la « A » part en 9ème, etc… le 5ème de la « B » part 1er)
Cette super-finale est mise en place pour améliorer la convivialité des pilotes et des
43.7 - Rappel de la tension nominale des accus pour une cel ule : ANNEXE A : Personnes qui peuvent être autorisées à pénétrer sur la piste Seuls peuvent être autorisés par le directeur de course à pénétrer sur la piste, à l’exclusion de • les concurrents ainsi que leurs aides tels que définis dans les règlements UFOLEP, titu- laires d’une licence UFOLEP validée pour la saison en cours et portée de manière visible ; • les juges, arbitres et officiels UFOLEP, dont la présence est requise pour le bon déroule- ment de l’épreuve, titulaires d’une licence UFOLEP validée pour la saison en cours et por- • les représentants des forces de l’ordre ainsi que les personnels des services de secours Novembre 2010
ÉLECTRIQUE RC.7
ANNEXE B : Direction et jury de l’épreuve Il assure le bon déroulement de l’épreuve en coordonnant les moyens mis à sa dispo- sition. Il doit avoir suivi une formation complète. Toutes les décisions ayant rapport avec les véhicules ainsi que les sanctions sportives (faits de course) sont prises par le directeur de course et lui seul. Le directeur de course peut interrompre l’épreuve à tout moment, s’il juge qu’il y a des risques et que la sécurité des pilotes et/ou du public est en danger. Il est responsable de la rédaction du rapport de clôture de l’épreuve. Le directeur de course est désigné par l’instance UFOLEP sous l’égide de laquel e se déroule la compétition, sur proposition de la commission technique sportive du même niveau (Ex. : pour une épreuve de niveau départemental, le directeur de course est désigné par le Comité Départemental UFOLEP, sur proposition de la CTS départementale, pour une épreuve de ni- veau régional, Comité Régional sur proposition de la CTS régionale, …). Pour les épreuves interrégionales et finales nationales, le directeur de course est désigné par Tous les officiels (directeurs, commissaires de piste, commissaires techniques, pointeurs- chronométreurs) doivent impérativement être détenteurs d’une licence UFOLEP en cours de validité et avoir suivi une formation. Tous les membres de l’organisation doivent être licenciés Les seuls officiels pouvant être pilotes le jour de la manifestation sont les commissaires tech- niques. Ils sont prioritaires aux contrôles administratif et technique afin de leur permettre de remplir dans les meil eures conditions les tâches qui leur sont attribuées. Le commissaire technique ne pourra contrôler les véhicules de sa catégorie (sauf pour les amicales). Les représentants des pilotes ne participent pas aux contrôles techniques. Le jury exerce le contrôle de la manifestation mais uniquement du point de vue de l’application du code sportif de l’UFOLEP, du règlement national de l’UFOLEP et du règlement particulier de l’épreuve. Il est également chargé de juger toutes les réclamations présentées par les concurrents ainsi que les infractions constatées par l’un des commissaires sportifs ou qui sont portées à sa connaissance par le directeur de course. Il peut prendre toute mesure nécessaire à l’encontre de tout coureur (hors fait de course) ou officiel dont le comportement porterait atteinte au déroulement de la manifestation et à l’esprit Le jury comprend au moins le délégué officiel, le directeur de course, le président du club or- ganisateur de la manifestation, tous les membres de la commission nationale SAM-CLAP pré- sents à la manifestation et un représentant des pilotes. Le jury comprend un nombre impair de Selon leur emplacement ou fonction le jour de la manifestation, les commissaires veil ent au respect des règles fixées dans un but de sécurité. Novembre 2010
ÉLECTRIQUE RC.8

Outre les vérifications techniques fixées par l’organisation, des contrôles pourront être effec- tués après la course sur les véhicules. Le choix du ou des véhicules contrôlés est fait par le • Le démontage est effectué par le pilote ou son mécanicien. • Le responsable technique de la commission nationale a l’habilitation pour toute intervention • Les personnes habilitées à effectuer des contrôles moteurs seront accréditées par la com- • Un véhicule peut être contrôlé suite à une réclamation écrite déposée, avec une caution dont le montant est fixé annuel ement, dans les 30 minutes qui suivent le début d’affichage des résultats, par un pilote ayant régulièrement participé à l’épreuve (aucune réclamation ne peut être déposée par un groupe de pilotes); cette réclamation doit mentionner les points • Une réclamation, pour fait de course, pourra être déposée auprès du Directeur de course dans les 15 minutes après la fin de la manche concernée. En cas d’infraction à la loi sur le sport ou aux présents règlements, il sera fait appel au jury. En cas de litige, le jury se réserve le droit de faire contrôler le véhicule en question dans un atelier de son choix, en présence d’un commissaire technique et du directeur de course. Dans le cas où aucune anomalie ne pourrait être décelée sur le véhicule concerné, le pilote ayant posé réclamation supportera seul les frais de démontage, remontage et transport, le montant de la caution servant à régler tout ou partie des frais. Les éventuels frais supplémen- Dans le cas où le contrôle se révélerait positif, le propriétaire du véhicule faisant l’objet de la réclamation supportera seul tous les frais (transport, démontage du véhicule, déplacement des officiels); son véhicule lui étant restitué, non remonté, contre paiement intégral des frais. Dans ce cas, la caution sera restituée au plaignant. Tout pilote qui refuserait de se soumettre au contrôle technique se verrait immédiatement ex- clu de toutes les épreuves officiel es UFOLEP (courses ou démonstrations). Tout pilote disqualifié pour non-conformité concernant son véhicule perdra tous les points acquis dans tous les trophées auxquels il participe. Le montant de la caution exigée pour le dépôt d’une réclamation pour fait de course est fixé chaque année par la commission nationale SAM-CLAP et publié dans les règlements sportifs Toute décision prise par le jury est souveraine et ne préjuge pas des éventuel es sanctions prononcées par les commissions de discipline. Novembre 2010

Source: http://samclap.free.fr/reglements/Roulant/43%20Electrique%20RC.pdf

Donated dental services (dds)

DONATED DENTAL SERVICES (DDS) Dear Applicant: In response to your request for more information regarding how to apply for donated dental care, we are pleased to provide the following information and application for the Donated Dental Services Program (DDS), a program of Dental Lifeline Network·Montana. ELIGIBILITY : Dentists in Montana have volunteered to provide comprehensive

156241 canadian baptist ministries booklet _22_ baptist…

BAPTIST CONVENTION OF ONTARIO AND QUEBEC Retirees who retire on or before their 65th birthday Great-West Life is a leading Canadian life and health insurer. Great-West Life's financial security advisors work with our clients from coast tocoast to help them secure their financial future. We provide a wide rangeof retirement savings and income plans; as well as life, disability andcriti

Copyright © 2010-2014 Drugstore Pdf Search