Italiano Farmacia on line: comprare cialis senza ricetta, acquistare viagra internet.

110268_pj_01_(007_008).indd

P h a r m a z i e u n d M e d i z i n · P h a r m a c i e e t m é d e c i n e
Le groupe interdisciplinaire d’experts en contraception d’urgence IENK informe
Qlaira® et «pilule du lendemain» – contraintes dans la pratique Qlaira® est la première pilule sur le marché suisse contenant du valérate d’es- tensité et durée des saignements dimi-
tradiol. Son efficacité et sa tolérance sont comparables à celles des autres nuées (4 vs 5 jours), mais saignements
contraceptifs oraux. La diminution du risque thromboembolique, avantage intermenstruels (spotting) plus fréquents
présumé de cette molécule plus «naturelle», n’a pas été démontrée à ce jour. (14% vs 12%). Dans l’ensemble, les jours
La formulation quadriphasique engendre une diminution de la durée et de de saignements ou de spotting sont signi-
l’intensité des saignements, ainsi qu’une baisse du volume et de la fréquence ficativement moins fréquents chez les
des menstruations. Si cette propriété peut être appréciée par certaines femmes sous E2V/DNG que chez celles
femmes, elle peut être une source d’inquiétudes pour d’autres. De plus, les sous EE/LNG (28 vs 36 jours en moyenne
quatre phases peuvent augmenter le risque d’erreurs de prise. Lors de l’oubli
de la prise d’un comprimé, le schéma de rattrapage compliqué risque non
seulement de troubler la patiente, mais également le pharmacien lorsqu’il Sécurité, tolérance et potentiel
doit évaluer la nécessité d’une contraception d’urgence. Tant que des résul- d’interaction
tats d’étude à long terme ne sont pas disponibles, l’association monopha-
sique d’éthinylestradiol et de lévonorgestrel reste le premier choix dans le
Avec comme EI les plus fréquents des
domaine de la contraception orale.
saignements intermenstruels, de l’acné, une prise de poids, des maux de tête, une Depuis les premiers contraceptifs oraux diol (E2V) en concentration décroissante, dépression et une hypertension artérielle, dans les années 1960, les recherches n’ont combiné du troisième au vingt-quatrième le profil d’EI de Qlaira® est très proche de cessé d’en améliorer la tolérance en mo- comprimé à du diénogest (DNG) en celui des autres contraceptifs oraux [6,7]. difiant la nature et la quantité de leurs concentration croissante: A ce jour, il n’existe aucun résultat d’étude composants. S’il existe de nombreuses Jour 1–2: 3 mg E2V à long terme, de sorte que les risques de variantes dans les progestatifs des contra- Jour 3–7: 2 mg E2V + 2 mg DNG thrombose veineuse, de cancer du sein et ceptifs oraux combinés (COC), l’éthiny- Jour 8–24: 2 mg E2V + 3 mg DNG du col de l’utérus sont inconnus. L’E2V et lestradiol (EE) a longtemps été le seul es- Jour 25–26: 1 mg E2V trogène utilisé. La quête d’une pilule Les deux derniers comprimés blancs (jour 3A4. En conséquence et comme pour les contenant un estrogène endogène soi- 27–28) sont exempts de principe actif [5].
contraceptifs combinés usuels, l’adminis- disant «naturel», l’estradiol, a commencé tration concomitante d’un inducteur du dans les années 1970, suite aux premiers Efficacité contraceptive
CYP3A4 (p. ex. rifampicine, phénytoïne, thrombose veineuse associé à l’utilisation Parce que les études comparatives man- hormonale supplémentaire (durant toute
des contraceptifs oraux. Il semblait en ef- quent, l’efficacité contraceptive de Qlaira® la co-médication ainsi que pendant les
fet que le valérate d’estradiol (E2V), pré- ne peut être comparée directement à celle 28 jours suivant l’arrêt de l’inducteur).
curseur de l’estrogène humain naturel, d’autres contraceptifs oraux commerciali-
avait un impact moindre sur diverses va- sés. De plus, une comparaison des résul- En pratique – les contraintes d’une
riables de l’hémostase [1,2] et donc un tats d’étude est rendue difficile par des pilule quadriphasique
risque thrombotique plus faible que son groupes d’âge différents (Qlaira®: 18 à 35
analogue synthétique, l’EE. Les premières ou 50 ans / autres COC commercialisés: Début de l’efficacité après neuf
tentatives d’utilisation de ce précurseur 18 à 40 ou 45 ans). La comparaison indi- jours de prise
naturel ont toutes échoué à cause de l’in- recte laisse cependant supposer une effi-
cidence élevée d’irrégularités mens- cacité contraceptive de Qlaira® moindre Le premier mois de sa prise, Qlaira® n’est
truelles [2,3]. Ce problème semble avoir par rapport aux COC de deuxième et troi- efficace qu’après neuf jours de prise [5],
été résolu avec Qlaira®, une pilule quadri- sième génération [4,5].
qu’il s’agisse d’une première contracep- phasique associant l’E2V au progestatif diénogest (DNG), et arrivée sur le marché Contrôle du cycle et profil
d’une autre méthode (COC, anneau vagi- de saignement
Composition
En comparant le profil de saignement d’une pilule contenant éthinylestradiol Chaque emballage de Qlaira® contient et lévonorgestrel (EE/LNG) et celui de 28 comprimés pelliculés à prendre dans Qlaira La version intégrale du texte peut être ®, les différences suivantes ont été l’ordre. Les 26 premiers comprimés de observées pour Qlaira consultée gratuitement sur le site internet couleur contiennent du valérate d’estra- privation plus rares (80,6% vs 92,3%), in- www.imail-offizin.ch.
P h a r m a z i e u n d M e d i z i n · P h a r m a c i e e t m é d e c i n e
Tableau 1: Comportement à adopter lors d’un oubli de prise >12 heures [5,8,9]
Prendre immédiatement le comprimé
Si une grossesse n’est pas désirée: prise
Utilisation additionnelle d’une
oublié (même si cela signifie la prise
de la «pilule du lendemain» pour autant
méthode contraceptive non hormo-
de deux comprimés le même jour)
que le rapport sexuel ≤ 72 heures
nale (préservatif ) durant neuf jours
Conduite à tenir en cas d’oubli conseillé des jours 10 à 24 [5]. D’un point COC (CHF 24.40 pour Qlaira® vs CHF de vue purement physiologique, le risque 11.05 pour Desoren® 20 pour un mois de de grossesse est inexistant durant cette contraception). Si la prise du comprimé est rattrapée dans période, à condition que la prise ait eu les 12 heures suivant l’oubli, l’efficacité lieu sans erreur durant les neuf jours pré-contraceptive n’est pas altérée. Si l’oubli cédents.
Adresse de correspondance
tement à adopter varie selon le jour du Risque de grossesse Département des Sciences Pharmaceutiques cycle auquel la prise du comprimé a été oubliée (cf. Tableau 1). Ces mesures cor- Plus le nombre de comprimés oubliés est Pharmazentrumrespondent à peu près aux règles géné- important (et concerne les comprimés Klingelbergstrasse 50rales valables lors de l’oubli d’une contra- des jours 3 à 24, contenant les deux prin- CH-4056 Bâleception hormonale classique [8]. Deux cipes actifs combinés) et plus ces oublis Tél. +41 (0)61 267 15 67points diffèrent toutefois des COC clas- sont proches de la phase des comprimés Fax +41 (0)61 267 14 28siques: lorsque l’oubli concerne les pre- placebo, plus le risque d’une grossesse est E-mail: esther.spinatsch@unibas.chmiers comprimés de Qlaira®, neuf jours élevé [5]. Cela signifie concrètement que au lieu de sept sont nécessaires pour re- la «pilule du lendemain» sera toujours La rédaction de cet article a été mandatée par le Groupe trouver l’entière efficacité contraceptive, conseillée lorsque l’oubli concerne plus interdisciplinaire d’experts en contraception d’urgence IENK.
et le rattrapage des comprimés oubliés se d’un comprimé durant les jours 3 à 24.
fait selon un schéma différent.
Référen ces
Dans l’information professionnelle, Prix [1] Wiegratz I, Lee JH, et al. Effect of four oral contraceptives le recours à une méthode contraceptive on hemostatic parameters. Contraception 2004; 70: non hormonale durant les neuf jours sui- Le prix de vente courant de Qlaira® est vant l’oubli d’un comprimé est également plus du double de celui des génériques de [2] Jensen JT. Evaluation of a new estradiol oral contracep- tive: estradiol valerate and dienogest. Expert Opin [3] Rowlands S. New technologies in contraception. BJOG La «plate-forme interdisciplinaire Pilule du lendemain» mise sur pied et dirigée par la CMPS continue d’exister, également après la dissolution de la CMPS. Elle a pour objectif de soutenir les pharmacies et [4] Nelson A. Efficacy of Estradiol Valerate/Dienogest OC: les centres de planning familial dans leurs conseils sur la contraception d’urgence et la contraception Results of 3 Large Studies in North America and Europe. normale, mais aussi de favoriser la collaboration entre les médecins/conseillers des hôpitaux, les 57th Annual Clinical Meeting. Chicago, Illinois; 2009 centres de planning familial et les pharmaciens. Les directives concernant la remise de la pilule du lendemain seront actualisées, complétées et approfondies dans des articles du pharmaJournal signés [5] Qlaira. Compendium Suisse des Médicaments 2010, par le «Groupe interdisciplinaire d’experts en contraception d’urgence IENK».
[6] Ahrendt HJ, Makalova D, et al. Bleeding pattern and cycle Dr phil. II Isabelle Arnet, Pharmaceutical Care Research Group, Uni Bâle control with an estradiol-based oral contraceptive: a Dr méd. Adeline Quach, Profa, Consultations de santé sexuelle, Vaud seven-cycle, randomized comparative trial of estradiol Priska Christen, pharmacienne, Bahnhofapotheke Berne valerate/dienogest and ethinyl estradiol/levonorgestrel. Dr méd. Cornelia Englmann, planning familial, Frauenklinik Inselspital Bern Eva Franz, pharmacienne, Bahnhofapotheke Berne [7] Palacios S, Wildt L, et al. Efficacy and safety of a novel oral Dr méd. Brigitte Frey Tirri, Frauenklinik Basel contraceptive based on oestradiol (oestradiol valerate/ Prof. Dr Kurt Hersberger, Pharmaceutical Care Research Group, Uni Bâle dienogest): a Phase III trial. Eur J Obstet Gynecol Reprod Christine Sieber, service d’éducation sexuelle, Frauenklinik Inselspital Bern; comité de PLANeS Catherine Stangl, planning familial, Neuchâtel; comité de PLANeS [8] Beutler M, Cerise C, et al. Formulaire et aide-mémoire Prof. Dr Elisabeth Zemp Stutz, Unit Leader Gender und Health, Swiss TPH, Basel; présidente PLANeS 2008 sur la contraception d’urgence. pharmaJournal Coordination par le secrétariat de PLANeS, Fondation suisse pour la santé sexuelle et reproductive; [9] Communication personnelle de la société Bayer,

Source: http://www.artcoss.ch/data/web/artcoss.ch/uploads/pdf/24665_v1.pdf

Microsoft word - depressionandpsychiatry.doc

Psychiatry and Depression By Jason Machalicky, MD How do I distinguish between depression and normal variations in mood? Everyone has felt fed up, miserable, or sad at times. These feelings can come and go and don’t interfere too much with all of life’s activities and responsibilities. There may or may not be a clear reason for the feelings, but regardless, people usually figur

provincia.enna.it

PROVINCIA REGIONALE DI ENNA Lavori di miglioramento sismico di parte dell’edificio scolastico “M.Cascio” di Enna, sede Istituto regionale d’Arte. L’anno duemiladodici il giorno undici del mese di settembre alle ore 09.00 nella sede della Provincia Regionale di Enna, in una sala aperta al pubblico, innanzi il sig Giovanni Battaglia responsabile dell’Ufficio gare e appalti, nella qu

Copyright © 2010-2014 Drugstore Pdf Search