Italiano Farmacia on line: comprare cialis senza ricetta, acquistare viagra internet.

Psychiatrie

Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne MODULE DE PSYCHIATRIE
Sommaire :
Liste des maladies psychiatriques
Les bouffées délirantes
La boulimie
Confusion
Démence
Délire
Dépression
Etats confusionnels
Les névroses
Paranoïa
Paraphrénie
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Liste des maladies psychiatriques
• Troubles psychiques de la perpéralité Les bouffées délirantes
• Elles sont caractérisées par l'apparition brutale d’un délire bref et disparaissent sanslaisser de trace.
• Survient le plus souvent chez les adolescents et les jeunes adultes.
• Généralement on ne retrouve pas de trait de personnalité particulier.
• Dans certains cas il peut exister une évolution vers d’autres maladies psychiatriques.
• Il faut hospitaliser le patient en cas de bouffées délirantes aiguës, il peut êtredangereux pour lui ou les autres.
La boulimie
• C’est le besoin pathologique d’absorber de grandes quantités de nourriture.
• Ce fait le plus souvent en cachette, et en dehors des repas.
• Ensuite survient les vomissements provoqués.
• Il existe par la suite un contrôle de l’image corporelle, la surveillance du poids qui restestable, la pratique intensive de sport.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Les diagnostics différentiels:
– Comportement boulimique au niveau des boissons à type de potomanie ou dedipsomanie Les complications somatiques :
– Troubles fréquents du cycle menstruel – Complications bucco-dentaires et bucco pharyngées.
L’évolution et le pronostic :
Le traitement :
– Médicamenteux: antidépresseurs, anxiolytiques Confusion
• Pathologie à n'importe quel âge.
• Troubles de la mémoire: imprécisions, confusion de dates.
• C'est un épisode. Il y a un début et une fin.
• Le patient va avoir perdu la notion du temps alors qu'il a conservé toutes ses facultésintellectuelles. Il va se créer un monde imaginaire: activité onirique (hallucinationsagréables ou désagréables) Le patient conserve ses habitudes.
• Une confusion a une cause que l'on pourrait traiter: alcool, monoxyde de carbone,médicaments, etc.
Démence
• Il va y avoir une atteinte de la mémoire (amnésie) des faits récents puis des faitsanciens (amnésie antérograde).
• Une démence va en s'aggravant, c'est irréversible. Les capacités intellectuelles vontêtre touchées (mémoire, esprit critique, inventivité, créativité). Elles sont appauvries. Iln'imagine plus rien.
• Elle n'a pas d'évolution très favorable. On essaie juste d'adapter l'environnement.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne • C’est un désordre des facultés intellectuelles caractérisé par une suite d’idéeserronées, choquant l’évidence, inaccessible à la critique.
• Il s’accompagne parfois de troubles de la conscience. Il peut être polymorphe ou aucontraire systématisé.
• On le classe encore selon son thème : Classement selon son mécanisme :
– Onirisme (délire subaigu que l’on compare à un rêve pénible poursuivi à l’état de veille) Classement selon sa structure
Dépression
• Etat pathologique de souffrance marqué par un abaissement du sentiment de valeurpersonnelle, par du pessimisme, et par une inappétence face à la vie • C'est un des symptômes les plus fréquents de la médecine SEMIOLOGIE DES TROUBLES DEPRESSIFS
L'humeur dépressive.
C'est le symptôme le plus caractéristique. C'est décrit par le sujet comme une tristesseimportante, un abattement, un désespoir, un découragement. Cela peut atteindre unedouleur morale. La tristesse est persistante, irraisonnable, incontrôlable et inconsolable.
La tristesse peut être niée et contenue. L'humeur peut être remplacée par: • La dysphorie: mauvaise humeur entrecoupée de colères.
Un sentiment de lassitude, de désintérêt, d'émoussement affectif.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne – La personne n'éprouve plus de plaisir pour les activités qu'il appréciait, c'estl'anhédonie. (hédonie = recherche du plaisir) – C'est vécu de façon angoissante et culpabilisante par le sujet. Cet émoussementaffectif touche les choses heureuses ou malheureuses.
L'hyperthymie douloureuse: C'est une hyper sensibilité maladive à des broutilles,
des bricoles.
• Elle est variable dans le temps. Elle prédomine le matin et s'estompe au courant de lajournée.
LES FORMES CLINIQUES
Dépressions névrotiques, pathogènes.
• Elles sont caractérisées par différentes choses.
L'humeur dépressive variable a un caractère relationnel. On peut l'appeler une
dépression compréhensive. Le sujet ne se rend pas responsable mais responsabilise
son entourage.
Une grande prédominance de symptômes anxieux: tension anxieuse, ruminations
anxieuse, un sentiment d'insécurité. Il aura beaucoup de signes physiques, de l'anxiété,
des tendances hypocondriaques, des symptômes phobiques, il y a une insomnie
d'endormissement. Il voit les choses en noir mais il garde de l'espoir.
CAUSES ORGANIQUES DE SYNDROMES DEPRESSIFS
Causes neurologiques: tumeurs au cerveau, A.V.C.(hémorragies, infarctus), maladie
de Parkinson, sclérose en plaques, etc.
Causes endocriniennes: hyperthyroïdie, diabètes, troubles de la ménopause, etc.
Causes générales: cancers, leucémies, tuberculoses, sida, etc.
Les médicaments:
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne LES TRAITEMENTS DE LA DEPRESSION
Il existe trois classes d'antidépresseurs: • Les antidépresseurs imipramiques ou tricycliques.
– Laroxyl (le plus tranquillisant).
Les antidépresseurs IMAO.
Les non sélectifs: les plus utilisés.
Les sélectifs:
Les nouveaux antidépresseurs. (les autres)
Etats confusionnels
SEMIOLOGIE DE L’ETAT CONFUSIONNEL
Altération du comportement.
– Le sujet a l'air absent, retranché de la réalité, le regard lointain, ses gestes sont lents etmaladroits. Il bredouille, il a un quasi-mutisme.
– Comportement variable : inertie jusqu'à l'agitation désordonnée • Association de signes psychiques.
– Confusion : profondeur variable, de l'obnubilation à la stupeur – Trouble de la conscience au cours de la journée – Sommeil perturbéSémiologie de l’état confusionnel • Nous pouvons aussi constater des modifications physiologiques de type :
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne ETIOLOGIES DES ETATS CONFUSIONNELS
• Par l’absorption de substances illicites • Par l’ingestion de substances médicamenteuses • Professionnelles (certains insecticides…) – Par des affections métaboliques et endocriniennes – Par atteinte cérébro-méningée (A.V.C par exemple) – Par défaut d’irrigation artérielle (Infarctus du myocarde…) EVOLUTION DES ETATS CONFUSIONNELS
• Le pronostic dépend de la cause. Le plus souvent il y a une guérison rapide et sansséquelles.
• Parallèlement il y a amélioration de l'état physique et psychique.
• Asthénie psychique + des troubles de la mémoire peuvent persister TRAITEMENT
• C'est une urgence : traitement immédiat.
Bilan étiologique.
• Interrogation complète : famille, médecin généraliste (traitement, antécédents), examenclinique et examens complémentaires.
Traitement médicamenteux.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Les Névroses
La définition générale est la suivante : Nom générique donné à un groupe d’affections, dont les symptômes indiquent un trouble dans le fonctionnement du système nerveux, sans que l’examen anatomiquerévèle des lésions appréciables des éléments de ce système et sans qu’il existed’altération de la personnalité.
Les principaux états névrotiques sont :
Névrose hystérique
L'hystérie est une névrose caractérisée par l’existence de deux ordres de signes: Les uns permanents (paralysies, troubles sensitifs et sensoriels; certains de ces signes: anesthésie, rétrécissement concentrique du champ visuel, etc. constituant lesclassiques stigmates de l’hystérie) Les autres transitoires se manifestant généralement d’une façon bruyante ( crises épileptiformes, accidents tétaniformes,attaques) Le caractère commun de ces manifestations est de ne répondre à aucunesystématisation nerveuse anatomique ou physiologique.
Les phénomènes hystériques peuvent être reproduit par suggestion ou autosuggestion.
PERSONNALITE HYSTERIQUE
Surtout chez la femme.
Labilité émotionnelle: qui varie sans arrêt.
Histrionisme: c'est du théâtralisme.
Décharge émotionnelle spectaculaire.
Dépendance affective très importante.
Suggestibilité à l'entourage: comportement se modifiant en fonction de l'entourage.
Importants troubles de la sexualité: ne passe pas à l'acte.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Chez l'homme.
La personnalité s'associe très souvent à la personnalité de psychopathe.
Nous constatons que ce n’est pas une affection propre de la femme, même si elle yprédomine.
Traitement
Comme pour toute maladie psychiatrique, il faut réaliser un bilan complément afind’éliminer toute affection sous jacente. C’est seulement après ces investigations que lediagnostic sera posé, et qu’un traitement médicamenteux associé à d’autres techniquesseront proposées.
De type psychothérapie, thérapie de relaxation… La Névrose obsessionnelle
Définition du terme obsession en médecine : Sentiments ou pensées pénibles qui s’imposent à l’esprit malgré leur caractère d’absurdité reconnu par le sujet et provoquent une sensation d’angoisse.
Il existe différents types d’obsessions Les névroses obsessionnelles compulsives ou T.O.C Les obsessions phobiques
Elles sont proches des phobies. La crainte va exister même en dehors de l'objet. Il suffitque le patient pense à l'objet pour que la crainte apparaisse. Les formes les plusfréquentes: Les obsessions idéatives
Une idée concrète: objets, mots, chiffres.
Sur des phénomènes métaphysiques: la vie, la mort, Dieu.
Sur son propre comportement: auto analyse de son comportement.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Les Névroses obsessionnelles compulsives
Les troubles obsessionnels compulsifs (T.O.C.).
Cela va associer des obsessions et des compulsions avec un sentiment de détresse important et une perte de temps considérable dans la journée.
Souvent le sujet ignore que c’est une maladie Les traitements
Il faut essayer de maintenir une insertion socioprofessionnelle correcte.
Essayer de préconiser des voyages, des changements de lieu.
Parfois il faut faire une prise en charge familiale.
La Névrose Phobique
La phobie est une angoisse spécifique déclenchée par un objet ou une situation n'ayantpas en eux même un caractère dangereux disparaissant en dehors de l'objet ou de lasituation, ce qui entraîne des conduites d'évitement caractéristiques et des conduites deréassurance.
Cette angoisse se situe au-delà du contrôle volontaire bien que le malade soit conscientdu caractère absurde de sa crainte.
Les Phobies Typiques
L’agoraphobie : c’est la peur des espaces Il existe une appréhension de traverser les places, les ponts C’est souvent accompagné d’angoisse et de vertige Peur de l’avion, du bateau, des transports en commun… Traitements
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Névroses traumatiques
Elles surviennent à la suite d'une expérience traumatisante: temps de guerre,catastrophes naturelles, agressions, accidents même s'il n'y a pas d'atteinte corporelle Signes cliniques
Symptômes post-traumatiques spécifiques.
Débordements émotionnels (crise de larmes, accès de tremblement…) Blocage de certaines fonctions (prostration, apathie….) Symptômes post-traumatiques non spécifiques (cela va dépendre du patient et de son Physiopathologie
Expériences traumatiques
• Traumatismes physiques et psychiques intenses et imprévisibles.
• Stress répété physique et psychique: conditions de travail très difficiles.
• Traumatismes physiques apparemment bénin qui va investir une région du corps, qui aune grande valeur symbolique.
Physiopathologie
Traitement
Plus il sera mis en route rapidement meilleurs seront les résultatsObtenir la confiance du patientLe rassurerEviter au maximum les hospitalisations Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Paranoïa
La psychose paranoïaque se caractérise par une évolution progressive et irréductibled’un délire cohérent, systématisé (délire de persécution…), organisé à partir de certainsépisodes de la vie affective ou émotionnelle; et par la conservation complète de laclarté et de l’ordre dans la pensée, le vouloir et l’action.
Personnalité paranoïaque type.
Surestimation de soi-même : orgueil, suffisance, il n'a jamais tord, il s'obstine à imposer ses idées (et quand il n'y arrive pas il se trouve incompris et mal jugé), il fait référence àlui-même.
Fausseté de jugement : caractère soupçonneux, déformation des événements, Méfiance : conséquence de la fausseté du jugement.
Autoritarisme, Intolérance envers les autres.
Difficulté à l'insertion sociale (parfois).
Il existe des variantes dans les personnalités paranoïaques comme :
Les délires paranoïaques sont de différents types :
Passionnels (érotomanie, jalousie, de revendication ) Traitement
Délire paranoïaque passionnel.
Responsabilité des médecins car potentiellement dangereux.
Hospitalisation demandée par un tiers.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.
Cours de terminologie médicale – AUTEUR : Dominique HérenPréparation au concours de secrétaires médicales en ligne Les neuroleptiques sont peu efficaces.
En cas d'épisode dépressif : Antidépresseurs.
Délire de relation sensitif.
Neuroleptiques et antidépresseurs.
Délire d'interprétation systématisée.
Paraphrénie
Correspond à un état mental où coexistent, d’une part, des constructions délirantesfantastiques, d’autre part, la conservation de la lucidité et de l’adaptation au monde réel,le passage de l’un à l’autre s’effectuant aisément.
Délire dont le mécanisme est surtout imaginatif Idée délirante ressemble surtout à un film ou à un roman Dans les signes cliniques nous retrouvons :
Une importance de la fabulation par rapport aux hallucinations Le début est souvent insidieux, lent, il faut parfois plusieurs années pour que la maladies’installe. Dans de rares cas, le début sera brutal.
Evolution et traitement
Evolution sur plusieurs années, nous pourrons observer une juxtaposition des déliresirréversibles et la réalité.
Un traitement ne sera mis en route que le sujet présente un handicap social.
Les contenus pédagogiques de ce cours sont exclusivement réservés au CUEEP.

Source: http://passeport.univ-lille1.fr/site/terminologie_medicale/psychiatrie.pdf

maxhealthlabs.com

Vitamin C and Fertility • Vitamin C is also an antioxidant, and studies show The results of this preliminary study suggest that that vitamin C enhances sperm quality, protecting vitamin C improves hormone levels and increases sperm and the DNA within it from damage. Some fertility in some women with luteal phase defect. (3)research has indicated that certain types of DNA damage in the

Doi:10.1016/j.jcrs.2007.07.009

Prophylaxis of postoperative endophthalmitisDavid F. Chang, MD, Rosa Braga-Mele, MD, Nick Mamalis, MD, Samuel Masket, MD,Kevin M. Miller, MD, Louis D. Nichamin, MD, Richard B. Packard, MD,Mark Packer, MD, for the ASCRS Cataract Clinical CommitteeAn online survey of members of the American Society of Cataract and Refractive Surgery indicateda strong preference for preoperative and postoperative

Copyright © 2010-2014 Drugstore Pdf Search