Italiano Farmacia on line: comprare cialis senza ricetta, acquistare viagra internet.

Yvelive

SL 8.098 YVE
Yvelive a pour objectifs de promouvoir la scène musicale yvelinoise, en montrer sa richesse et sa diversité, de participer à l’insertion professionnelle d’artistes tout en soutenant et professionnalisant des projets artistiques dans divers styles musicaux.
Ce dispositif associe, sur dix-huit mois, le CRY, le groupe sélectionné et un lieu « parrain » membre du réseau dans le but de consolider et structurer l’activité de groupe.
Durant cette période, la formation porte sur du travail en résidence, des formations administratives afin de mieux appréhender le secteur professionnel et un soutien permanent du réseau. Par ailleurs, l’aspect promotionnel est bien présent dans le dispositif avec la réalisation d’une compilation envoyée aux professionnels de la musique, la réalisation d’un concert de clôture, la participation, éventuelle, à d’autres manifestations ainsi que la promotion via les divers médias dont dispose le CRY (web, radio, télé.).
AESTHESIA
Quand un groupe a déjà bombardé Paris avec des chansons rock’n’rol , des riffs mortels, des mélodies entraînantes et un max d’énergie, on n’a pas toujours besoin de les présenter. Après avoir produit un maxi « Take it as a Last Chance ride » et un album « Serious Conspiracy », ayant fait la première partie de groupes tels que Rose Tattoo, Gun, Mother Superior et tourné en France, Belgique, Suisse, Allemagne, ils reviennent. Septembre 2010, sortie du deuxième album Shattered Idols, que le groupe défend depuis sur les scènes de France et d’Europe.
iscographie : Take it as a last chance ride / Aesthesia, autoproduit, 2005Serious Conspiracy / Aesthesia, autoproduit, 2007Shattered Idols / Aesthesia, Shotgun Generation, 2010 SL 8.62 AHO
Ahora, groupe de Rambouillet, repose sur les frères Peyronnin, Alex et Fafa, dont les origines hispaniques expliquent l'origine du nom, sur Cédric Mietton, le bassiste, et sur le guitariste Philippe Galanopoulos, franco-grec, accentuant le caractère méditerranéen du groupe. Le quatuor franchit les frontières de l'Europe et trace dans le ciel de leur géographie humaine une croix liant Paris, Valence et Athènes. Ahora, c'est un nom qui vient de l'espagnol et qui signifie "maintenant". Par ce nom, le groupe entend bien enraciner son aventure musicale dans le temps présent, dans le plaisir de l'instant.
Discographie :Ahora / Ahora, autoproduit, [s.d]Dis leur que tout va bien / Ahora, autoproduit, 2006 ALEX ET SA GUITARE
Alex est né le 1er mai 1980, c’est dire s’il avait déjà le sens de la dérision, faire bosser sa mère le jour de la fête du travail !Les textes des chansons d’Alex sont à l’imagede sa naissance, drôles, tendres et toujours emprunts d’authenticité. Inspirés de petites ou grandes choses de la vie, ils traitent souvent de thèmes profonds comme les complexes, la mort, l’enfance mais toujours avec légèreté et une autodérision poussée à l’extrême. Sur scène, Alex nous raconte ses histoires en endossant les costumes de ses personnages, on peut croiserun fou du volant, un suicidaire loser ou même la mort herself !Les concerts d’Alex sont aussi des performances à part entière car en plus de nous raconter des tranches de vie, il joue tour à tour de la guitare, de la batterie électronique, du glockenspiel ou même du triangle !Ceci grâce à sa pédale sampler qui lui permet d’approcher le don d’ubiquité, sorte de Remy Bricka de l’an 2000.
iscographie : La genèse / Alex et sa Guitare, RSR Productions, 2010 SL 9.18 AZI 2
Natif de la région de Mantes la Jolie mais très attaché à sa culture, Azim est un groupe de musique africaine où la world n’est pas laissée de coté. Les ambiances reggae ou latino fusionnent avec les rythmes traditionnels (Mbalax, yela) et permettent au chanteur de se transcender dans des textes chantés en peul mais aussi en français et en anglais. Une centaine de concerts depuis1998, des soirées culturelles en festivals, du Bataclan au Maroc, partageant la scène avec des groupes tels que les Neg’Marrons, Tiken Jah Fakoly iy Gnawa Diffusion. iscographie : Diango / Azim, CAC Georges Brassens, 2008 Depuis 2000, Bad-in trace son parcours artistique. De compos en compos, de concerts en concerts, l’univers du groupe se dessine.
Après une démo 3 titres en 2006, le groupe enchaîne les concerts et séduit les salles par son indéniable énergie. Le bon accueil que leur réserve le public les invite à passer à la vitesse supérieure. C’est alors tout naturel ement que démarre la composition de leur premier album autoproduit : « Quelques maux ». Après pas loin de deux années de labeur « Quelques maux» voit enfin le jour. Un bébé très désiré par 5 pères impatients d’aller défendre leur projet sur scène. Un album qui représente immanquablement l’esprit de BAD-IN. Un groupe qui ne cherche pas à rentrer dans une case et qui puise son inspiration dans l’éclectisme de ses membres. Energie et créativité sont les lignes directrices du groupe. Entre refrains pop terriblement efficaces et gros riffs issus tout droit du métal, les 11 titres de « Quelques maux » s’enchaînent avec aisance et habileté. Tour à tour fiction poétique et constats bruts, les textes de Ga hantent l’album, dépeignant singulièrement le petit théâtre de la vie.
Le groupe se sépare en décembre 2010 après dix ans d’existence et plus d’une centaine de concerts. La bête qui sommeille en moi, autoproduit, 2007 Quelques maux / Bad-In, autoproduit, 2008 SL 8.62 BEB
Neuf années passées dans le groupe Histoire de . auront permis à Benjamin (Bebly) de partager la scène avec des artistes tel que Bashung, Cali, Luke, Déportivo, Blankass, Les Hurleurs, FM, Miro, Hurlements d'léo . Une aventure qui prend fin en 2008 et donne à Bebly l'occasion de s'exprimer en solo. Un an plus tard sort "L'autre, il s'égare", le résultat de plusieurs mois de travail effectué seul avant de rencontrer ses futurs compagnons de route. Un album à la fois urgent et posé, Benjamin s'étant livré de manière plus personnelle que par le passé à travers ses "chansons plutôt électriques" Désormais trio, Bebly se tourne vers la scène, endroit où ses chansons prennent vie de manière intense. iscographie : L’autre, il s’égare / Bebly, autoproduit, 2009 BIRDY HUNT
Le sextet francilien Birdy Hunt est né en même temps que l’année 2007. L’alchimie entre les membres du groupe n’a aucun mal à se faire, tant et si bien que les premières répétitions donnent naissance aux premiers titres, dont la couleur rock et résolument énergique a tôt fait d’emmener la formation vers son élément naturel : la scène.
L’été voit le groupe s’embarquer dans une tournée anglaise, la terre promise de tout rocker qui se respecte. Le retour à Paris sera marqué par de nombreux concerts qui donneront à Birdy Hunt l’occasion de continuer sur leur lancée britannique et surtout de consolider leur jeu de scène. Nous voilà en 2010, aux portes des véritables débuts fracassants de Birdy Hunt. Forts du soutien de l’initiative Combo 95, qui leur permet de jouer en live et de profiter de nombreux contacts, le groupe est définitivement sur la pente ascendante et se voit même figurer dans la sélection des Découvertes du Printemps de Bourges 2011.
iscographie : Birdy Hunt / Birdy Hunt, autoproduit, 2010 SL 8.62 BMJ
Depuis de nombreuses années, les frères Billon sévissent dans diverses formations, mélangeant les styles, tantôt pop, rock, punk, …tantôt funk, rap, chanson française. C’est pendant ces années d’expérimentations diverses qu’ils font la connaissance de Greg (Batterie), de Jean Pierre (Guitare, Chœurs) puis de Franck (El Papé/Bass), et que l’envie de former un groupe de rock puissant se concrétise. Ils se baptisent « Bandini » . Greg très occupé par son métier d’ingé-son doit abandonner avec peine son rôle de batteur, il continuera à suivre ses amis et à superviser le son. Mais sans batteur, le groupe se meurt…Après de nombreuses et infructueuses rencontres, ils auditionnent un soir d’avril 2009 Guillaume (Nasty.G !), une répète suffira à mettre tout le monde d’accord : le groupe est de nouveau au complet et opérationnel. Certes, le groupe a changé, prend une couleur radicalement plus rock mais l’aventure continue, différemment…Ils se renomment « B.M.J. » et nos rockeurs se donnent deux mois pour monter un répertoire original puis enregistrent en condition live un EP 10 titres courant Juillet 2009.
iscographie : BMJ / BMJ, autoproduit, 2009 100 RAISONS
SL 8.62 CEN
Fin 2000, à Mantes La Jolie (78 Yvelines), Poulos et Wil deux ex-Crocodeal en manque de distorsion, décident de relancer la machine à « songs ».
Rejoints très vite par les frangins trashers, David et Joël (Untuned, Lucrétia) puis par Charlou (Jabul Gorba, Imodium Orkestar) et Gaëlle (Imodium Orkestar), le groupe enregistre rapidement un 5 titres en 2001. S’en suivent deux albums en 2003 et 2006, avec la complicité de Perrine Arnaud aux Pinceaux et d’Olivier (jabul Gorba) pour quelques notes de violon ! Les concerts se succèdent, Charlou et Wil quittent l’aventure et l’arrivée de PA (kiprokro) permet au groupe de continuer de propager son Rock Libertaire et d’enregistrer leur 3ème album en 2008 (avec toujours Perrine et Oliv). 200 concerts et 3 albums ont eu raison de Gaëlle qui décide à son tour d’arrêter. Remplacée aussi sec par Holy, 100 raisons est toujours opérationnel pour traverser les quatre coins de la France.
iscographie : 100 Raisons / 100 Raison, autoproduit, 2008 CHARLIE DAHL ET LE ROYAL BIG BAND
Charlie, Emmanuel, Nathanaël et Aurélia sont tous les quatre multi-instrumentistes. D’horizons musicaux différents, ils créent le Royal Big Band peu après leur rencontre : ensemble, ils veulent concilier et synthétiser leurs influences respectives dans une seule et même musique. La musique de Charlie Dahl & Le Royal Big Band s’attache à privilégier l’écriture instrumentale, la richesse des harmonies et l’efficacité des mélodies. Empreinte d’une forte personnalité, elle aime aussi multiplier les clins d’œil à leurs influences et à son héritage : l’utilisation d’un quatuor à cordes - en studio comme sur scène -, des harmonies radioheadiennes, des solos de guitare queenesques, des envolées vocales buckleyiennes… Affinant, concert après concert, une réelle présence scénique, Charlie Dahl & Le Royal Big Band délivre une musique séduisante, accrocheuse, riche et envoûtante, sans cesse en mouvement, inépuisablement renouvelée.
iscographie : C. Dahl & Le Royal Big Band / Dahl & Le Royal Big Band, autoproduit, 2010 (LOS) CHICROS
Comme son nom ne l’indique pas, Los Chicros est un pop band dans la chic lignée de préfécesseurs comme les Beatles, les Byrds ou encore les Beach Boys. « Chicros », ça veut dire « à l’arrache ». Pourtant, la musique du combo est tout en douceur, en poésie et psychédélisme. Un délice de songwriting mélancolique électro-pop qui n’hésite pas à faire du bruit quand cela s’impose. iscographie : Back in the wild / Los Chicros, autoproduit, 2003 Citadel propose une vision moderne et puissante du rock, proche du métal et du math rock au travers d’une musique complexe, technique mais qui reste accessible. Ils puisent leurs influences auprès de groupes comme Muse ou The Fall of Troy. Le deuxième album « Textures of the Impact » est sorti en septembre 2009.
iscographie : V.3 / Citadel, autoproduit, [s.d]Texures of the impact / Citadel, Bruit Blanc, 2009 CLITOSCRATCH
SL 8.62 CLI
Ska punkDu « happy skankin’ punky reggae ». C’est comme ça que Clitoscracth qualifie son style. Crée fin 98, ce groupe est composé de 9 musiciens issus de la scène rock mantaise. Ils se sont rassemblés autour de leur goût prononcé pour le skapunk’n’roll agrémenté de reggae, ragga et autres. Du ska fun, concerné, festif et débridé. iscographie : Demain, j’arrête / Clitoscratch, autoproduit, [s.d.]Travelo / Clitoscratch, autoproduit, 2001 SL 8.62 COR
Oubliez les accessoires, Cortes ne raconte pas d’histoires, Cortes les vit avec entrain et va à l’essentiel, droit au cœur. Des histoires d’amour foireuses, où fantasmes et frustrations s’emmêlent, jusqu’aux brûlots rocks, écorchés vifs dans les chroniques du manque, Cortes plante son univers.
Élevés au rock, à l’école des Pixies, de Nirvana et de Noir désir, c’est sur scène que le trio prend toute son ampleur. Aguerris dans les bars enfumés de province comme sur les grosses scènes, quand le combo monte sur les planches, le doute n’est plus de mise. Cortes ne prétend rien, mais s’affaire simplement à défendre avec cœur une l'aventure musicale et humaine, fier de cette épopée en forme de conquête, où trois conquistadors imposent leurs rêves d'enragés volontaires.
iscographie : Chemin de nerfs / Cortès, autoproduit, 2006 (SL) 1.6 DAN 3
Né d’une passion commune pour la musique jamaïcaine, Danakil arrive à une certaine maturité et compte à son actif près d’une centaine de dates de concerts à ce jour. Ce groupe de reggae roots se démarque par une rythmique solide et efficace, laissant la part belle au lyrisme des cuivres et au tranchant des guitares. iscographie : Danakil / Danakil, autoproduit, 2006Dialogue de sourds / Danakil, X-Ray, 2008Echos du temps / Danakil, Socadisc, 2011 Punk USLe quatuor francilien débarque en 2005 pour imposer un style pop punk influencé par Blink 182, Green Day, Sum 41, NOFX ou encore Millencolin. Ils se lancent rapidement dans la compo et réalisent leur 1er album qui reçoit un accueil favorable auprès des critiques, des salles et du public. S’enchaîne une série de concerts et des rencontres opportunes, le groupe se forgeant ainsi une bonne réputation live. Ils partagent notamment l’affiche avec Uncommonmenfrommars, Burning Heads, Punish Yourself, Dead pop Club, Electrokution, The Pookies ou encore Minimum Serious. Le quatuor prend alors d’assaut plusieurs salles en région parisienne.
En 2008, Elevenz crée sa propre structure juridique et reprend le chemin du studio pour son 2ème album : « Time4Fun » qui sort fin 2009. Le son est résolument plus affûté, l’esprit « fun » plus prononcé. Depuis, Elevenz se prépare écume le maximum de salles, multiplie les dates, et continue à se développer. iscographie : Elevenz / Elevenz, autoproduit, 2005Time 4 Fun / Elevenz, autoproduit, 2008 Venant de plusieurs universe, Elijah a été crée en septembre 2009. Leur son est un mélange d’influences différentes allant du jazz au rock en passant par le metal. Un genre de hardcore pour la violence de la musique mais avec une touche très positive finalement. Discographie :Version . O . A / Elijaah, autoproduit, 2010 EMILY B. GREEN
Artistes expressionnistes, Emily B. Green et ses compagnons créent un univers à la croisée du jazz et de la pop.
Emily revisite une légende de Noël anglo-saxonne dans laquelle il est dit que manger des prunes confites, les "Sugar Plums", la veille de Noël, berce le sommeil d'hallucinations vertigineuses. Accompagnée de Claude Demay à la batterie (Mr HotGroove) et de Jean-Claude Kebaïli à la basse (Overhead), elle concote les prunes les plus délicieuses et crée un spectacle ensorcelant : "Sugar Plum Visions" .
Une porte s'ouvre sur un monde où le temps s’arrête et offre une trêverie, un voyage vers soi, vers l’autre – une quête.
iscographie : Sugar plum visions / Emily B. Green, autoproduit, 2010 FART AIR TONE
Depuis septembre 2007, Fart Air Tone s'affaire à répandre auprès des adeptes de rythmes rapides et de voix graveleuses, son Punk Rock équipé du dernier non sens à tendance conflictuel.
Issus de formations de la même veine musicale, Tom, Ken et Guiguy avancent des influences telles que Bouncing Soul, NOFX, Guerilla Poubelle et Pennywise pour justifier leurs œuvres. Lunatiques et entêtées, les instrumentales émanant des mains de ces 3 exécrables n'hésiteront pas à réveiller l'attention des endormis de la fosse. Comme le scotch, les paroles sont double-faces et collent au cerveau un petit moment avant de déployer leur profondeur.
En avril 2008 sort leur premier EP En dépit du bon sens qui à ce jour, s’est écoulé à plus de 500 exemplaires. S'en suit une période de concert de promotion, notamment aux côté de Dolores Riposte et de Guerilla Poubelle.
iscographie : En dépit du bon sens / Fart Air Tone, autoproduit, 2006 Duo plaisirois d’électro-pop composé de Grégory Fougères et Olivia Bouyssou. Leurs concerts et la sortie de leur EP « Bi Pôle » va leur permettre de travailler sur la bande-originale du film « L’empire des loups ». Olivia y rencontrera Dan Lévy avec qui elle formera The Do. iscographie : Bi Pôle / Ether, autoproduit, 2004 FURYKANE
Crée fin 2005, c'est en février 2006 que Furykane fait ses premiers pas sur scène. S'ensuit un premier EP qui sera diffusé sur Internet sur de nombreuses plateformes, telles que Jamendo, La grosse radio. Dés lors chaque année sera marquée d'un événement fort, pour le développement du groupe.
En 2007, Furykane remporte la finale Française Emergenza et participe au Taubertal Open Air Festival en Allemagne. La formation décide de tenter sa chance dans un autre tremplin parisien et se retrouve classée dans les révélations 2008 du Fallenfest. Grâce à de nombreux concerts en province et dans de prestigieuses salles de la capitale, l'Elysée Montmartre, le Trabendo, la Scène Bastille, la boule noire, le groupe commence à faire parler de lui.
Fin 2008, le groupe remplace le batteur d'origine. Furykane repart à zéro et recompose 10 nouveaux titres afin d'assurer les concerts à venir. Avec un line up plus fort que jamais et remonté à bloc, le groupe reprend sa route, le pied sur l'accélérateur ! En août 2009, le combo entre chez Garage studio où sont déjà passés Pixies, One Eyed Jack, Silmarils, N.T.M et bien d'autres pour réaliser son maxi 5 titres, enregistré et mixé par Gaétan Boudy.
D iscographie : Furykane / Furykane, autoproduit, 2010 SL 1.6 GEO
Artiste géolocalisé dans le 95, latitude Nord Cergy° longitude High Reggae°. La cible commet ses freestyles fayas dans la street et se déplace rapidement. Connu sous divers pseudonymes, nos contacts l’identifient au nom de « Georgie », dit « la souris verte du reggaedancehall ». Croissance rapide du réseau, massif à surveiller. Coupable de flow incendiaire et de mise en circulation d’un disque de propagande hippie. iscographie : A fi gwaan / Georgie, autoproduit, 2010 HARDJACK
The HardJack, un quartet de "Speed Rock'Roll 70's" du nord-ouest de la région parisienne, a brisé sa coquille un soir de décembre 2007. Influencés par Led Zeppelin, Black Sabbath, MC5, ils composent des morceaux aux riffs rock' n rollembolesque avec une rythmique groovy et empruntent aux genres Stoner, Funk, Boogy.
Ce groupe explose littéralement la scène et vous plongera dans son univers où l'humain est confronté à ses peurs, ses sentiments, ses démons. "Sex, Alcool et Rock' N Roll" Discographie : The fall of star / Hardjack, autoproduit, [s.d] HISTOIRE DE…
SL 8.62 HIS
C'est l'histoire d'un trio formé en décembre 98, puis quatuor, et qui à de nombreux concerts à son actif. Il s'agit donc de rock "acoustique" français qui n'est acoustique que par la présence d'une guitare sèche et d'un violoncelle. Le principe étant de dissimuler derrière un chant posé une base rythmique passant de tempos détendus à des tempos folk. La basse omniprésente est entrainée par une batterie faisant un "léger" usage d'une double pédale de grosse caisse. On colle ensuite du violoncelle par dessus tout ca pour lier le tout, ou appuyer les rythmiques. Comme vous l'aurez compris, il s'agit donc de faire quelque chose d'assez pêchu et agréable à l'oreille, afin de surprendre au mieux et de faire réagir l'auditoire. Histoire De … se sépare en 2008 permettant à Ben, le chanteur, de s’exprimer en solo puis en trio au sein de Bebly. iscographie : L’exutoire / Histoire De…, autoproduit, [s.d]A bout de souffle / Histoire De…, CAC Georges Brassens, 2000A corps perdu / Histoire De… , autoproduit, 2002 H DOUBLE L
SL 1.5 HDO
Né en 1977 à Trappes, H Double L se lance dans le rap en 1992 et créé la connexion entre Garennes (78) et Val d’Or (92), une nouvelle génération de MC’S baptisée Clan Juvénile. Un an plus tard le groupe est rebaptisé Cercle vicieux composé de H Double L, de Guevarah, de Kastro et de Bazooka. Le groupe fait sa première apparition discographique dans la compilation « Vrai Hip Hop » . Leur morceau du même nom ne passe pas inaperçu et ouvre la voie au Cercle. Le groupe se structure et monte sa société. Il sort enfin leur premier album en 2001 intitulé « Le travail paie un jour » suivit quelques années plus tard du second album « Plus motivé que jamais ».
Fin 2007, après le premier album solo de Bazooka, H Double L se lance à son tour dans une carrière solo avec son album « Marche ou crève » Fidèle à lui-même H DOUBLE L nous livre un album engagé, musical tout en restant pur et dur.
iscographie : Marche ou crève / H Double L, Batch, 2009 I LOVE UFO
I Love UFO est le fruit de la rencontre des trois français Butch Mc Koy, Bass
Monster et Florent « Blind Man » Lafon. Aficionados des dérives psychée,
punk arty et pop du rock’n’roll ils se font remarquer par leurs prestations
scéniques sauvages. Rapidement signé par un manager anglais ils
enchainent deux tournées au Royaume Uni, croisant des groupes tels que
The Ex ou 80’s Matchbox B Line Disaster. Ils sortent un premier EP,
Thousand Kisses, sur le label Miscreant Recs et reviennent en France
prouver que leur réputation n’est pas usurpée.
C’est en 2006 que sortira Wish, leur premier album chez Record Makers
(Klub des Loosers, Sébastien Tel ier) le label fondé par Air. Produit par
Vicarious Bliss, issu de la scène electro, le groupe approfondit cet aspect
de leur musique tout en gardant cette énergie rock et expérimentale
développée sur scène.
iscographie : I love UFO / I Love UFO, autoproduit, 2005 Après deux démos, « Supporting Continual Improvement » et « Leadersheep », Kaizen, groupe de Maurepas, est repéré par le label XII bis Records (Rammstein, Suicidal Tendencies, Loudblast) et sort son premier album « Clear The Path » en 2003.
Le groupe a une présence scénique façonnée par leurs nombreux concerts avec notamment Meshuggah, Nostromo, Gojira et Aborted, en France et en Suisse. Le précédent opus, « Clear the path » a été enregistré par Alexis Phélipot et a posé les bases du groupe avec détermination suivi en 2005 par « Sink ».
iscographie : Supporting continual improvement / Kaizen, autoproduit, 2001Leadership / Kaizen, autoproduit, 2000Clear the path / Kaizen, XI I Bis, 2003Sink / Kaizen, XII Bis, 2005 KILLER KOMANSKI
SL 8.62 KIL
Avec sa face particulière et son regard en biais, le Killer Komanski ne laisse pas indifférent. Ecologique, il repose sur une structure monocoque composée à 80% d’eau. Ce n’est pas uniquement un modèle citadin. Il tient bien la route, se révèle particulièrement à l’aise dans la descente et affectionne les courbes. Châssis rigoureux et poids en nette hausse, le modèle se montre frugal avec une consommation de 18 pièces de Makis Saumon à l’arrêt. Une fois lancé, le Killer Komanski double cette consommation. Une fois ce mélange fait, son comportement se révèle très sain, hormis dans les bouchons où le Killer Komanski chauffe rapidement.
Poussé à la limite, le modèle commence par légèrement élargir sa trajectoire pour se rabattre violemment. Mais en relâchant les gaz, tout rentre dans l’ordre. Cela étant, traité avec respect, le Killer Komanski a des réactions tout à fait progressives.
Faire un bout de chemin avec ce modèle ne tient donc pas de l’hérésie tant ses performances, son agrément et sa singularité impressionnent. Les bouchons d’oreilles sont loin d’être indispensables, même sur voie rapide.
Le dogme / Killer Komanski, autoproduit, 2010 Lab° est un groupe de dub instrumental formé en 1998 et basé à Saint- Lab° pratique un dub rock très lourd, aux sonorités hardcore assez dures. Le groupe est loin du reggae-dub pratiqué en Jamaïque par les rastas. Cependant, grâce à ses particularités, Lab° s'est vite différencié de la scène dub française.
iscographie : Derrière la pluie / Lab°, Millie-Milliard, 2003Müs / Lab°, Mille-Milliard, 2005 MAD’RAS
SL 1.6 MAD
Mad'Ras est un groupe originaire des Yvelines, composé de 6 musiciens expérimentés alliant leurs influences et expériences respectives, pour obtenir ainsi la révélation Reggae Nu-Roots du moment, plébiscitée par le public à chacune de ses prestations scéniques.
Partageant des prestations scéniques avec des artistes reconnus tels que King riddim, 100 grammes de têtes, 113, Rasta Bigoud, Tonton David ou encore K2R Riddim, Mad'Ras sort en février 2007 son album 12 titres “Le mal circule”, ainsi qu'un album démo 4 titres.
iscographie : Mad’Ras / Mad’Ras, autoproduit, 2004 MADEMOISELLE SANE
Prix du public au Grand Prix Claude Lemesle en 2006 et « chanteuse de textes » comme elle aime à le dire, Mademoiselle Sane défend sur scène la vie de ses personnages et leurs personnalités. Son album « La petite boite en fer » lui a valu 2 clés Télérama et le Coup de Cœur Chorus. Elle a enchaîné les concerts et les premières parties (Rose, Jeanne Cherhal …) Mille et une rencontres plus tard, elle est de retour pour partager de nouvelles histoires à son image : drôles, piquantes, légères et attachantes. La petite boite en fer / Mademoiselle Sane, Goepfert Grémiot, 2006 MAM’SIKA
SL 1.3 MAM 7
Mam’Sika compose des musiques modales mêlant métriques impaires et improvisation. Les chants sont écrits en français et dans une langue inventée, le « kenova », revisitant le fon (langue béninoise) où chaque mot est une sorte de haïku qui traduit une émotion brute, une incarnation de l’imaginaire. Le groupe francilien à têtes chercheuses improvise une musique à l’âme globe-trotteuse et invente un jazz nomade envoûtant.
MARCO N’CO
Après 10 ans de scène à sillonner l'hexagone au sein du groupe Manicomio, Marc se lance en 2003 dans une formule simple et efficace. C'est donc seul sous le nom de Marco n'Co, qu’il écume désormais les bars, cafés concerts et salles de spectacle avec seulement une guitare en main, des vocalises à l'arrache, toujours prêt à mettre l'ambiance devant un public de névrosés, insomniaques et psychotiques en tout genre. iscographie : La tête hors de l’o / Marco N’Co, Xile, 2007 Originaire de Sartrouville, Odyssée, c’est deux frères, Quentin et Rémi, aux guitares, leur sœur Charlotte à la batterie et un ami d’enfance Alex à la guitare basse composent le groupe depuis son origine. ils sont rejoints par Mathieu au violoncelle en 2008. Habituellement classifié dans les catégories Pop Rock ou Indie Rock, le groupe propose des compositions originales, toujours très mélodiques, alternant phases calmes et mélancoliques avec des parties rythmées et joyeusement dynamiques.
iscographie : Shortcut to the end / Odyssey, autoproduit, 2010 PADAWACO
SL 1.4 PAD 2
Padawaco s’exprime par son groove, funk, blufunk, teinté de voix étranges, parfois tribales, parfois hip-hop, nourrit d’une basse détonante mêlée aux sonorités métissées des percussions comme le cajon ou le djembé. Il faut y ajouter la note « cuivrée » de la flûte traversière et de(s) saxophone(s) pour dire que l’univers musical du groupe évolue dans un style qui déborde l’esprit du funk traditionnel. iscographie : To be fonktinued inside. / Padawaco, autoproduit, [s.d]Plan B / Padawaco, autoproduit, 2007 PRINCES CHAMEAUX
Benoï a commencé à chanter seul, avec sa guitare, dans les bars d'une banlieue trop calme. De cordes cassées en gouttes de sueur, il rencontre Clément, chaud bouillant, prêt à tout.
Fin 2004, Princes Chameaux est né, enflamme les rades et débarque à Paris, terre de tous les fantasmes, de Bruant, de Brassens, de la gouaille, des titis et des plus belles femmes du monde. Terre, qui voit arriver Seb, avec les mêmes ardeurs artistiques, la même hargne. Cette aventure celée par un album studio « Magic Cirkus » (2009) ainsi qu'un live « A la Bellevilloise » (8 titres, 2008), prend un virage à la fin de l'été 2009 pour des raisons dont ils parleront peut-être un jour. Clément, batteur "impitoyable", arrête l'aventure. Seb et Benoï sont rejoints à l'automne 2009 par un contrebassiste, Amine, dont le jeu de scène et les slaps démoniaques apportent au trio une fraîcheur indéniable. Avec aujourd'hui plus de 300 concerts à leur actif, et un réel plaisir de se retrouver sur scène, le succès populaire les a conduit en dehors des murs franciliens, des frontières hexagonales. avec les Blérots de R.A.V.E.L., Caravane Palace, Electric Bazar, Raoul Petite, Carmen Maria Vega. Cinq nouveaux titres ont été enregistrés en mars 2010 avec un batteur, Mr Gromb, qui les a accompagnés sur une série de concerts à la même période, un maxi est en cours de réalisation. iscographie : Magic Cirkus / Princes Chameaux, Furthur Music, 2009 SL 8.62 ROU
Planté en 2002 sur les coteaux du Mantois (Yvelines) dans le respect de la tradition (batterie, basse, guitare, guitare/chant), Rouge a forgé son caractère et développé ses arômes dans les studios de répétition de sa région. Il s’est ensuite exposé avec quelque succès dans les bars et les scènes locales. Deux albums sortiront en 2005 et 2008. Les musiques qui composent ces albums témoignent également de la diversité des influences du groupe, qui va du rock débridé de Tout va trop vite aux balades, folk dans Solitaire sans escale ou chanson-rock du Vertige d’Edgar.
iscographie : Rouge / Rouge, autoproduit, 2005Le vertige d’Edgar / Rouge, autoproduit, 2008 Sine Die est le side project de Michaël Moron et Sandrine Rubio, respectivement guitariste et chanteuse de Machina Deus Ex. Tout aussi friands des pontes de la chanson française que sont M, Keren Ann, Daran ou Zazie que du trip metal de leur combo originel, Michaël et Sandrine usent d'une complicité touchante pour proposer à un auditoire nouveau une musique résolument charmeuse.
iscographie : Sine Die… / Sine Die, autoproduit, [s.d] TCHIKY BOUM
Né de la rencontre d’un groupe cold-wave Yvelinois avec une figure du milieu punk radical Parisien, Tchiki Boum s’est défini dès les premiers morceaux comme un groupe dans lequel tout serait possible, dans une démarche naturelle de télescopage des influences respectives, garage 60’s, punk 70’s, new wave 80’s. TCHIKI BOUM fait de la new-wave à cow boys, de la happy-cold hawaiienne, du discobilly clashoïde, comme on voudra. Tchiki Boum surfe entre les styles sans abdiquer le sien. Sur scène c’est un shoot d’émotion brute qui met tout le monde d’accord: lycéens pogotants, punks, quadras mélomanes, corbeaux égarés… A l’écart des modes et des chapelles, TCHIKI BOUM est un groupe hors pair à la trajectoire unique.
iscographie : Happy company / Tchiky Boum, autoproduit, [s.d] Würm navigue entre électro et metal afin de créer un hybride entre énergie humaine et rigueur électronique. Dans sa musique, tout tourne autour de cette dualité « humain / non-humain ». En bref, Würm , c’est le mélange de riffs puissants, de parties atmosphériques couplées à des incursions électro-industrielles. iscographie : Faces / Würm, autoproduit, 2005

Source: http://www.mediatheque-poissy.fr/typo3/fileadmin/documents/bibliographies_2011/06-Discographie_scene_yvelinoise.pdf

xysblogs.org

New Horizons in Managing Lower Urinary Tract Dysfunction in Children LOWER urinary tract dysfunction (LUTD) is a com-stimulation schedules are used. This well designed,mon condition in childhood with a prevalence rate ofplacebo controlled study should encourage us to usethis patient friendly treatment modality more often,nonneurogenic aetiologies but mainly subdividesalthough further pros

11-02 nutritional cards copy recovered.fp5

BELLOWS HOUSE BAKERY Walpole, NH 800-358-6302U D 11 COSTCO DESSERT ASSORTMENT - PART 1based on a 2000 calorie diet. Your daily values may beTotal Fat Less Than 65g 80g Sat Fat Less Than 20g 25gCholesterol Less Than 300mg 300mgSodium Less Than 2,400mg 2,400mgTotal Carbohydrate 300g 375g Dietary Fiber 25g 30gINGREDIENTSOATMEAL RAISIN COOKIES - Butter (Cream, Salt), Raisins, Unbleached Enriched F

Copyright © 2010-2014 Drugstore Pdf Search